Comment vous dire ?...

Ici aussi, on vote !

Je me suis décidée. Vivant depuis cinq ans dans un pays européen, je peux donner mon avis lors des consultations locales. Décidément déçue par les décisions dictatoriales et destructrices du despote actuel – j’ai écrit « despote » pour le plaisir de l’allitération, bien qu’en orthodoxie, un despote soit un évêque et non le maire –, déçue donc, j’ai pensé le faire savoir. Sans illusion, mais qui sait ? Une simple déclaration en mairie et j’ai commencé à étudier les programmes des trois candidats de l’opposition à la municipalité. Excellents cours de vocabulaire grec. Ici comme ailleurs, les politiques utilisent un langage « inouï » au sens propre. Je cherche quelques traductions dans le dictionnaire mais je ne retiens pas les mots. Inutile. Je n’aurai jamais l’occasion ni de les entendre ni de les prononcer dans la vie courante. Pas grave, je comprends l’essentiel.

Mais le fonctionnement du vote m’échappe encore un peu. Si j’ai bien compris, je choisirai une parmi les quatre têtes de liste (quand je dis une, vous pensez bien qu’il s’agit de quatre hommes) et on m’indiquera combien de croix je suis autorisée à mettre devant les noms de ses colistiers qui m’agréent. Sur quels critères est déterminé le nombre de croix, là, je n’ai pas encore saisi.

Quant aux européennes côté grec, nulle trace visible. Ni campagne, ni affiche, rien, on n’en entend pas parler. Pourtant le vote est bien organisé en même temps que les municipales. Encore un mystère à élucider. Voilà un dimanche qui promet d’être instructif.

Instructif, et désespérant par la même occasion car j’augure mal des résultats globaux. La campagne française, de mon point de vue, n’a été qu’une éprouvante démonstration des aveuglements et des égotismes de petits chefs obtus. Le monde et l’humanité sont proches, très proches, de l’extinction, mais chacun ne se préoccupe que de son seul bien-être, pas même de celui de ses propres enfants... Y a-t-il encore des mots pour qualifier notre criminelle stupidité ?

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.04 | 19:58

J'ai voulu y aller de mon grain de sel, mais 160 caractères pour un commentaire, c'est vraiment pas assez !

...
10.04 | 21:34

tout à fait d’accord avec toi faisons ! France for ever

...
03.04 | 10:19

Merci de remettre un message en 2020; ça me manquait, car j'ai internet par intermittence.... et cela n'est pas le moment. Amicalement Monique.

...
21.03 | 01:48

Sous la colère... la force de vie !

...
Vous aimez cette page