Ça va très vite, non ?!

Pour couper les cheveux en quatre

« Vous pouvez les désépaissir s’il vous plaît ? J’en ai beaucoup trop ! Et ils me font une tête toute ronde, je n’aime pas beaucoup… » Combien de fois ai-je adressé cette complainte aux multiples coiffeuses et coiffeurs que j’ai fréquentés au fil de mes pérégrinations ! Ah, si j’avais su, « j’aurais pas d’mandé » gémirait Ti’Gibus.

Mais j’ai demandé. A moult reprises. Et ô surprise, j’ai été entendue. Pour désépaissir, ils désépaississent. Je dirais même plus, ils tombent sans relâche, désertent, se font la malle, grimpent à bord des oreillers, des brosses, des cols, des châles, pour tailler la route et voir le monde sans doute.

Moi qui croyais que l’alopécie était un truc d’hommes ! Encore une idée sexiste. Mais il faut bien dire que, dans ma vie, je me suis pris (au masculin, sic) si longtemps pour un homme qu’après tout, mon logiciel capillaire a peut-être enregistré le changement de genre espéré.

En attendant, il ne reste plus qu’à assumer mes bêtises. La dermato m’a préconisé des traitements aux coûts exorbitants (80€ une lotion faite maison entre autres). J’essaierai une fois, pour voir, avant d’en revenir au bon vieux principe de la demande. Si ça a marché dans un sens, la programmation doit pouvoir s’inverser. Le tout est d’être sincère. Et, en fait, je ne sais pas si cela m’importe tant que ça…

Je me suis « planquée » toute une vie derrière une image tronquée, partielle, pixélisée, dissociée. La chute de ces cheveux, qui sont le symbole outrancier de la féminité depuis l’aube de l’humanité, n’est peut-être qu’un simple rééquilibrage, une demande d’égalité réelle, asexuée.

Inviolable, décisionnaire, autonome et respectée dans sa différence, telle devrait être l’humanité féminine. Et certainement pas composée de subalternes que l’homme attrape par les poils de « la chatte » ou par les cheveux.

Vous dites ? Ah oui, bien sûr que je ne fais que rêver. Mais le fait est que je perds mes cheveux et que je ne sais trop que penser de ce message de mon ordinateur intérieur…

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

01.10 | 16:45

Eh bien oui je pense comme toi mais ce n'est pas la vraie vie nous sommes dans un jeu vidéo .....c'est sur

...
16.08 | 09:08

intéressant ; ça me parle. Abientôt.

...
13.08 | 12:04

Voilà voilà ! Le temps file trop vite ici que veux-tu ! Mais je ne vous oublie pas. Bises à tous.

...
13.08 | 00:59

Rien de nouveau à lire? Notre plumé est en vacance?...........bon ben attendons.....

Bise à te lire bientot.

Patrick

...
Vous aimez cette page