Posée ?...

Madame ne rêve plus

 Madame a le casque crêpé, laqué, si durci qu’aucun effort d’Eole ne parviendrait à l’ébranler. Des petits yeux noirs et amers derrière des lunettes de marque, des lèvres minces soulignées de rose fuschia, des bajoues poudrées de beige, un menton carré posé sur un triple cou proche du goitre. Des griffes laquées de gel fluo, un strass collé sur l’ongle de l’annulaire où s’est incrustée l’alliance, allongent ses deux mains boursouflées et chargées de bagues coûteuses. Le corps est à l’avenant, déformé mais habillé de signes extérieurs de richesse, et débordant jusqu’aux orteils boudinés par des sandales à lanières vernies qui doivent lui interdire toute progression de plus de quelques mètres.

D’ailleurs, c’est sa copine, dame de compagnie ?, même soixantaine mais moins tape-à-l’œil, qui se déplace pour elle. Et qui perturbe une table voisine pour récupérer une chaise où Madame pourra poser son sac, trop chic pour se salir à terre et dont chacun doit pouvoir admirer la célèbre signature. Madame se contente de houspiller en paroles la jeune et jolie serveuse, trop lente à son goût, bien qu’elle ait à faire face seule à la terrasse pleine en cette chaude matinée de juillet. Je cherche en vain dans les traits de Madame la jeune fille qu’elle fut elle-même un jour et que la vie a fait disparaître.

La femme grecque a peu de chances de voir se réaliser les naïves promesses de l’enfance. Belle progéniture et riche mari, l’objectif atavique et prioritaire, n’ont pas le pouvoir de l’épanouir, ou très provisoirement. Elle parvient au sommet en devenant mère mais, idolâtrée par un fils, détestée par une bru, négligée par un époux, elle n’est en aucun cas femme pour elle-même. La Laconienne est condamnée à trôner sur une pyramide inamovible et mortifère.

[ La scène se passe à Sparte, en Laconie, où la nostalgie des mœurs lacédémoniennes du Ve s. av. J.-C. perturbe encore beaucoup les relations humaines. ]

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

01.10 | 16:45

Eh bien oui je pense comme toi mais ce n'est pas la vraie vie nous sommes dans un jeu vidéo .....c'est sur

...
16.08 | 09:08

intéressant ; ça me parle. Abientôt.

...
13.08 | 12:04

Voilà voilà ! Le temps file trop vite ici que veux-tu ! Mais je ne vous oublie pas. Bises à tous.

...
13.08 | 00:59

Rien de nouveau à lire? Notre plumé est en vacance?...........bon ben attendons.....

Bise à te lire bientot.

Patrick

...
Vous aimez cette page