Posée ?...

Fatalisme

-          On dirait bien que nous n’aurons pas d’élections cette année. Tsipras est là pour encore au moins trois ans.

-          Franchement, qu’est-ce que ça changerait d’élire l’autre ? Il fait partie de la clique de ceux d’avant. Même limonade.

-          C’est vrai, mais en attendant, c’est toujours nous les petits qui trinquons. Les flics et les douaniers sont partout sur le port. Vous les avez vus ? Ils contrôlent les papiers, les permis, tout ! Déjà que les pêcheurs ne trouvent quasiment plus de poissons avec les rejets en mer de toutes les saletés chimiques que déversent les producteurs d’oranges d’à côté, voilà maintenant qu’on leur met des amendes pour faire plaisir à l’Europe. Où va-t-on ?

-          Pas bien loin, c’est sûr. Mais qu’est-ce qu’on y peut…

Aucune colère dans la voix des vieux discutant au kaféneion. Déception, résignation, tristesse, rien de plus. Les tasses de café sont vides depuis longtemps. On ne les renouvellera pas. On va plutôt faire durer le verre d’eau qui les accompagne. Ça passera le temps. Le Grec est fataliste.

[Merci à voyagesphotosmanu.com]

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.09 | 08:21

quel plaisir de voir que tu as repris la souris, te répondrai directement bientôt.
Monique

...
28.09 | 22:04

et la vie continue ses avancées, sourdes et aveugles aux mouvements chaotique et bruyant de la fourmilière anarchique actuelle qu'est l'humanité....

...
28.09 | 22:01

si juste et si bien exprimer, bravo ! ...

...
28.09 | 21:58

QUel beau texte, magnifique expression de cette si cruelle et réelle vérité.. une question si simple est posée... ou se trouve donc la continuité de la Vie ?

...
Vous aimez cette page