Sous l'œil de Zeus

Leçon

Voyage express, routes, bateau, autoroutes, périphériques. Péloponnèse, Adriatique, plaine du Pô, Alpes piémontaises, Chartreuse, Bourgogne, Île de France. Quatre jours pour évacuer le véhicule indésirable au pays des Hellènes parce que stigmatisé d’une lettre F sur l’arrière-train. Infamie des déracinés. Ne pas arborer sa différence surtout.

Très courageusement, j’ai déposé la bête et la corvée de sa mise en vente entre les mains de mon frère en France. Je suis partagée entre le plaisir égoïste de ne plus m’occuper de rien et l’étonnement renouvelé d’avoir pu demander de l’aide à autrui. Pour la troisième fois en moins d’un an. Un séjour post-opératoire prolongé sur le canapé de mon autre frère pendant deux mois d’été. Un forfait téléphonique piégé et piégeux déberlificoté à distance par ma sœur et aujourd’hui la voiture chez le quatrième membre de cette fratrie un peu atypique qui est la mienne. Paradoxe d’un éloignement qui favorise les rapprochements.

A ces abandons progressifs de ma sourcilleuse et vaniteuse autonomie, je mesure le franchissement d’une étape supplémentaire sur le chemin. Arborer sa différence à tout prix n’est pas forcément synonyme de qualité. C’est aussi une preuve de peur profonde. La peur du rejet et de l’abandon qui est la mienne depuis ma naissance. Même bien planquée, bien déguisée, bien maquillée, elle est toujours vivante en moi. Et s’afficher « libre » sans jamais rien demander à personne n’est qu’une manière de la tenir à distance, de ne pas s’exposer au refus. Maline, la vieille, mais démasquée !

Un avion et un car grecs m’ont ramenée à Gythio en quelques heures. La sensation d’être au bon endroit pour moi en ce moment est profonde. Il n’y a pas d’erreur de casting. Mais la certitude d’y être reliée à d’autres existences complémentaires et indispensables à la mienne a gagné en puissance.

Messieurs les douaniers, merci pour la leçon.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

13.08 | 12:04

Voilà voilà ! Le temps file trop vite ici que veux-tu ! Mais je ne vous oublie pas. Bises à tous.

...
13.08 | 00:59

Rien de nouveau à lire? Notre plumé est en vacance?...........bon ben attendons.....

Bise à te lire bientot.

Patrick

...
23.07 | 22:55

Salut chef... Je viens de me souvenir de ce site comment vas tu ? Un petit mail pour avoir de tes nouvelles me ferait plaisir. Gros bisous du moustachu.

...
13.06 | 17:25

eh be......

...
Vous aimez cette page